IMG-20180417-WA0030

Le personnage du Père Robin nous permet de parler en quelques lignes l’histoire de notre Paroisse Sainte Thérèse de Louga.

Parmi nous bien peu connaissent ce Père autrement que de nom. Quelques-uns l’ont vu en 1986 quand il est revenu à Louga pour la célébration du 25ème anniversaire de l’Ecole Ste Marie… Et pourtant le Père ROBIN est un parmi les curés de Louga et les Lougatois de tous les temps lui doivent et lui devront toujours une très solide RECONNAISSANCE.

Le Père Constant ROBIN a été curé de Louga de 1958 à décembre 1967. C’est lui qui, le premier a été « CURE RESIDANT A LOUGA ; Avant lui notons en passant :

  • En 1892… passage du Père RENAUD…
  • Le 29-12-1914 « le Commandant de Cercle met à la disposition de Mgr JALABERT un vaste hangar avec …..son pour les missionnaires qui se rendent à Louga pour le ministère » (c’était temporaire » ça a été repris !)
  • Le 18-10-1925 le Père QUELENEC propose au Lougatois la construction d’une chapelle…
  • Le 04-01-1928 le Père Charles WALTER vient à Louga et PRENDS LES CHOSES EN MAINS… et il travaille si bien que :
  • Le 21-06-1936 Bénédiction de l’église Ste Thérèse par Mgr GRIMAULT.

Grâce au Père CH. WALTER, Louga a son Eglise, son pèlerinage mais la ville est toujours desservie par « les Père de Saint-Louis ». En  1958… S’INSTALLE A TEMPS LE PERE CONSTANT ROBIN.

1958… il y a 32 ans ; c’est beaucoup pour les jeunes, pas tellement pour les « vieux »… mais c’était quand même très différent de maintenant. Notons entre autres choses ;

  • C’était du temps de Mgr Joseph LANDREAU… IL n’y avait pas encore le goudron de Louga à Saint-Louis…
  • Ni la maison des Pères, ni celles des Sœurs etc…n’existaient
  • Ce qui est maintenant le « jardin d’enfants maisons des Sœurs » était le terrain de la mission un jardin avec un puits au milieu c’est là que le Père ROBIN, qui logeait dans le bureau derrière l’église, avait salle à manger, cuisine, etc…
  • Pour cuisine, c’était Mme Paulel WADD qui s’en chargeait
  • Pour les travaux, le Père ROBIN amena ici Mr François MENDY alors encore jeune célibataire…
  • Dans ce qui est la cour actuelle de la Mission et les garages à quelques mètres de l’église il y avait une murette qui séparait un espace de réparation de camions etc… qu’occupait Mr Maxime MAROUNE, le voisin…
  • Un des premiers « grand travaux » du Père ROBIN fut d’ouvrir l’école et le jardin d’enfant c’était en 1961.

A propos d’école et du jardin d’enfants, on se rappelle parmi les « enseignants-fondateurs » Mme Ledoyen, Mme Dumas, Mme Dimin, Melles Louise BABIN, Yollande MARDINI, Hélène DAHDAH, et juste ensuite Melle Aimée CARRERA… parmi les élèves-école ou jardin d’enfants : Habits, Yves et Yvette ANTOINE, Antoine CARRERA…

Un autre des « très grand travaux » du Père ROBIN fut l’achat de terrain d’abord à la Maison DEVES ET CHAUMET, du lieu où il y a actuellement le Foyer, c’était un endroit pour stocker les arachides… les successeurs du Père ROBIN y construiront Foyer… terrain de basket et local des mouvements de jeunes.

L’achat aussi grâce à un don magnifique d’Arthur et Antoinette de Montigny-ROY du Canada du terrain où se trouve actuellement l’école (c’était « avant » Maurel et Frères).

Le Père ROBIN avait à ses débuts à Louga une brave 2 CV couleur crème… il ne l’a remplacera que fort tard pas une R16 blanche qu’il laissera au Père Joseph LAMBRECH, son successeur.

Ces quelques « aperçus » sur le temps passé sont très incomplet…

Nous profitons sans arrêt du foyer de l’école, c’est le Père ROBIN qui a commencé, à acheter les terrains où ils sont maintenant…C’est lui qui le premier « resta » à Louga.

Sachons associer son nom à celui du constructeur de notre église le Père WALTHER. Bien sûr nous n’oublions pour autant leurs successeurs et les grands travaux les Pères Joseph LAMBRECH, Lucien POCHON, Patric HOLLANDE et Jean BERNARD (maison des Pères et Sœurs, Foyer, Potou, Terrain de basket, « grand Louga » bien entouré… local des guides et des CV.A.V…)

Dans le présent où nous vivons nous profitons sans arrêt et sans y penser ! « de bien des travaux de nos anciens » que de temps à autres, et le jubilé d’or du Père Constant ROBIN en est une grande occasion, nous sachions les en remercier par une prière plus fervente confiés, bien sûr, à Sainte Thérèse et à la Vierge Marie.

Nous sommes aujourd’hui en 2018, Louga est une agglomération de près de 700.000 au nord-Ouest du Sénégal dans un milieu fortement islamisé et dont l’activité principale est le maraichage. Dans le cadre de ses activités pastorales, la Paroisse Sainte Thérèse dessert quatre autres localités environnantes : Kébémer, Sakal, Léona, et Keur Momar Sarr.

La paroisse compte Cinq Communautés Ecclésiale de Base dont la création fut ressente. Les noms des différentes CEB sont : Christ-Roi de L’Univers, Saint Jean Apôtre, Saint Jean Baptiste, Saint François D’Assise, Saint Pierre.